Croyances, pouvoirs et société

Publié le 21 Avril 2016

Dans le plat pays, la noblesse se partage, les ligueurs suivant Hautefort, La Capelle-Biron et le vicomte de Pompadour, les royalistes se rangeant derrière les protestants Turenne, Abel de Pierrebuffière, Saint-Germain-Beaupré ou le catholique Ventadour, ancien fidèle de François d'Alençon. Les villes, également, ont été le théâtre de vifs affrontements entre les deux camps, notamment à Bellac, Le Dorat ou Guéret en Marche, Saint-Yrieix et Brive en Limousin. Mais c'est à Limoges que la division de la communauté entre ligueurs et politiques alliés aux protestants fut la plus béante.

Source : Michel Cassan, Jean Boutier, Nicole Lemaître, Croyances, pouvoirs et société : des Limousins aux Français, 1988, 344 p.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :